Boobo / Bébé

 

 

Mots-clés: peul, pular Fuuta Jaloo, Guinée, Sierra Leone, Liberia, Guinée-Bissau — littérature enfantine, dankorɗi, berceuses, chansons pour enfants.
Auteur: Tidiane Maloun BARRY
Oralisation: Doura BARRY 
Contexte: Le mot dankorɗi (sing. dankorgol) est un terme peul du Fuuta Jaloo (Guinée, Sierra-Leone, Liberia, Guinée-Bissau). Il désigne deux styles de chansons : les berceuses et les chansons pour jouer avec les tout petits. Dans le deuxième cas, l’adulte, homme ou femme, prend l’enfant, garçon ou fille, entre les mains et le fait sautiller en chantant. Le corpus présenté appartient au premier style.
Constitution du texte: Le texte est une reconstitution à partir de différentes versions de la chanson.

 


 

 


 

Boo boo boo bo ! (bis)

Boobo no wulla piyaaka.

Béé béé béé bé ! (bis)

Bébé pleure sans qu’on l’ait touché.

Adden cabbi piyen mo,

Cabbi bunaaji e leeɓi,

Piyen mo, piyen mo, piyen mo.

Cherchons des bâtons et tapons-le,

Des bâtons de coton et de plumes,

Et tapons-le, tapons-le, tapons-le.

Accen ɗon, o fanki.

Kurrr !

Non, il s’est tu.

Kourrr !

Boo boo boo bo ! (bis)

Boobo no wulla piyaaka.

Béé béé béé bé ! (bis)

Bébé pleure sans qu’on l’ait touché.

Nyaamen nyiiri e maafe

Ɗawen mo, ɗawen mo, ɗawen mo.

Mangeons du tô1 et du mafé

Et privons-le, privons-le, privons-le.

Adden horde ɓiraaɗam

Yeɗen mo, yeɗen mo, yeɗen mo.

Kurrr !

Cherchons une petite calebasse de lait

Et donnons-la-lui, donnons-la-lui, donnons-la-lui.

Kourrr !

Adden korun kaŋŋe

Yeɗen mo, yeɗen mo, yeɗen mo.

Cherchons une petite calebasse d’or

Et donnons-la-lui, donnons-la-lui, donnons-la-lui.

Darnen galle laamu

Yeɗen mo, yeɗen mo, yeɗen mo.

Bâtissons un palais

Et donnons-le-lui, donnons-le-lui, donnons-le-lui.

Kuɓeeje e cuuɗi labaaɗi

Yeɗen mo, yeɗen mo, yeɗen mo.

Des édifices et de belles maisons

Et donnons-les-lui, donnons-les-lui, donnons-les-lui.

Cuuɗi diidiraaɗi kaalisi,

Cuuɗi mahiraaɗi kaŋŋe,

Cuuɗi nyappiraaɗi jaaman.

Kurrr !

Des maisons aux fondations d’argent,

Des maisons aux murs d’or,

Des maisons aux toits de diamant.

Kourrr !

Kunndu kuruuruu-ruuru !

Saajo no wulla piyaaka.

Koundou kourourou-rourou !

Sâdio pleure sans qu’on l’ait touché.

Adden na’i e dammi

Yeɗen mo, yeɗen mo, yeɗen mo.

Cherchons des vaches, des moutons et des chèvres

Et donnons-les-lui, donnons-les-lui, donnons-les-lui.

Adden gerto e gerle

Yeɗen mo, yeɗen mo, yeɗen mo.

Cherchons des poules et des perdrix

Et donnons-les-lui, donnons-les-lui, donnons-les-lui.

Adden jawle buruure

Yeɗen mo, yeɗen mo, yeɗen mo.

Kurrr !

Cherchons les pintades de la brousse

Et donnons-les-lui, donnons-les-lui, donnons-les-lui.

Kourrr !

Adden caaga e cuntu

Yeɗen mo, yeɗen mo, yeɗen mo.

Grenier et jardin potager,

Donnons-les-lui, donnons-les-lui, donnons-les-lui.

Adden allu e defte

Yeɗen mo, yeɗen mo, yeɗen mo.

Tablettes et livres,

Donnons-les-lui, donnons-les-lui, donnons-les-lui.

Adden laamu e gannde

Yeɗen mo, yeɗen mo, yeɗen mo.

Kurrr !

Pouvoir et savoirs,

Donnons-les-lui, donnons-les-lui, donnons-les-lui.

Kourrr !

Adden gelooɗi e pucci

Yeɗen mo, yeɗen mo, yeɗen mo.

Dromadaires et chevaux,

Donnons-les-lui, donnons-les-lui, donnons-les-lui.

Otooje e laaɗe labaaɗe

Yeɗen mo, yeɗen mo, yeɗen mo.

Des voitures et de beaux bâteaux,

Donnons-les-lui, donnons-les-lui, donnons-les-lui.

Adden barki e cellal

Yeɗen mo, yeɗen mo, yeɗen mo.

Bénédiction et santé,

Donnons-les-lui, donnons-les-lui, donnons-les-lui.

Giggol neene e baaba

Yiɗen mo, yeɗen mo, yiɗen mo !

L’amour de maman et de papa,

Aimons-le, donnons-les-lui, aimons-le.

Giggol neene e baaba

Yiɗen mo, yeɗen mo, yiɗen mo ! (bis)

Kurrr !

L’amour de maman et de papa,

Aimons-le, donnons-les-lui, aimons-le. (bis)

Kourrr !

Kunndu kuruuru-ruuru !

Saajo ko boobo labaaɗo.

Boobo no wulla piyaaka.

Adden kaaki malanga piyen mo,

Piyen mo, piyen mo piyen mo

Koundou kourouurou-rouurou !

Sadio est un beau bébé,

Bébé pleure sans qu’on l’ait touché.

Cherchons les feuilles de malanga

Tapons-le, tapons-le, tapons-le.

Accen ɗon, o fanki.

Kurrr !

Kurrr !

Non, il s’est tu.

Kourrr !

Kourrr !

Corpus inédit, © copyright Ahmed Tidiane Barry.

 

Note:

1 tô (du bambara): pâte épaisse généralement à base de farine de mil ou de maïs cuite dans de l’eau et qui est consommée avec du mafé ou malaxée dans du lait.

 


 

 

Boobo / Bébé (pdf)

 

 

 

Berceuses 2 Boobo

 

Téléchargement

ELLAF — Canevas de présentation et d’édition de « Corpus » de l’oralité

 

Le « corpus » est un texte étendu, inédit ou déjà publié (libre de droits ou avec autorisation de publication). Il s’agit, ici, d’une donnée de littérature orale, par exemple : a) un conte, b) un récit de vie, c) une épopée, d) des berceuses, etc. Le texte est transcrit, traduit et accompagné, si possible, de son enregistrement audio ou vidéo.

La contribution comprend deux parties : a) la présentation du corpus b) et le corpus lui-même. Les fichiers texte sont au format docx ou rtf ; utiliser une police Unicode (par ex. Arial Unicode MS) ; joindre une copie en format pdf ; les données audio sont au format mp3 et  les données vidéo au format mp4.

 


 

 [Première partie — porte sur la présentation du corpus]

PAR PRENOM_NOM_AUTEUR_DE_LA_PRÉSENTATION

Titre_du_corpus — Traduction

 

Mots-clés

Indiquer trois séries de mots-clés portant : a) sur les désignations de la langue et de la variante dialectale des textes ; b) sur la modalité d’énonciation (ici, « oralité »), les genres et les sous-genres auxquels appartiennent les textes ; c) et sur le contenu.

Production du corpus

Indiquer, s’ils sont connus, les performateurs (personnes ayant donné le texte).

Collecte

Date et lieu de collecte ; personne ou équipe ayant collecté le texte ; type de support ; méthode de collecte (performance sollicitée, en situation, etc).

Résumé/Descriptif

Résumé du corpus et descriptif pour un genre narratif. Descriptif pour les autres.

Édition du corpus

Information sur la transcription, la traduction et l’annotation du corpus.

Références

Références bibliographiques de l’ouvrage (pour un corpus extrait d’un ouvrage publié).

Bibliographie

Indiquer les principales références ; présentation :

  1. ouvrage: NOM Prénom_de_l’auteur_en_entier, Année, Titre de l’ouvrage, tomaison/volume, Lieu d’édition, Éditeur, pagination.
  2. article de revue : NOM Prénom_de_l’auteur_en_entier, Année, « Titre de l’article » in Titre périodique, tomaison/numéro,
  3. article dans un ouvrage : NOM_Prénom_de_l’auteur_en_entier, Année, « Titre de l’article » in Prénom_de_l’auteur_en_entier NOM_DE_L’AUTEUR, Titre de l’ouvrage, tomaison/volume, Lieu d’édition, Éditeur, pagination_de_l’article_dans_l’ouvrage.

 


 

[Deuxième partie — consacrée au corpus]

 

Titre_du_corpus — Traduction du titre

 

Pour un corpus avec traduction :

— disposer le texte dans un tableau en deux colonnes ;

— placer le texte du corpus dans la colonne de gauche ;

— placer sa traduction dans la colonne en regard

 

  1. a) paragraphe par paragraphe

Paragr. 1 dans la langue du texte

Traduction paragr. 1

Paragr. 2 dans la langue du texte

Traduction paragr. 2

etc.

 

  1. b) ou vers par vers ; phrase par phrase

Phrase/Vers 1

Traduction Phrase/Vers 1

Phrase/Vers 2

Traduction Phrase/Vers 2

Phrase/Vers 3

Traduction Phrase/Vers 3

Phrase/Vers 4

Traduction Phrase/Vers 4

Phrase/Vers 5

Traduction Phrase/Vers 5

Phrase/Vers 6

Traduction Phrase/Vers 6

Phrase/Vers 7

Traduction Phrase/Vers 7

Phrase/Vers 8

Traduction Phrase/Vers 8

Phrase/Vers 9

Traduction Phrase/Vers 9

Phrase/Vers 10

Traduction Phrase/Vers 10

etc.

 

Droits

Détenteur des droits sur le corpus.

Prénom_Nom_de_l’auteur

 


 

 

ellaf-03-corpus-oralite

 

Téléchargement

ELLAF — Canevas de présentation de « Langue »

.

La fiche présente une langue dont les données figurent dans ELLAF. Les informations sont succinctes ; elles ont un caractère général et introductif. La fiche est au format docx ou rtf ; utiliser une police Unicode (par ex. Arial Unicode MS) ; joindre une copie en format pdf.

.


PAR PRENOM_NOM_AUTEUR_DE_LA_PRÉSENTATION

Nom_de_la_langue_en_français

Nom

Indiquer les désignations de la langue dans la langue et dans la littérature spécialisée.

Locuteurs

Nombre estimé de locuteurs.

Régions

Zones géographiques où la langue est parlée.

Classification

Indications sur la classification de la langue (famille, groupe, branche…).

Principaux traits typologiques

Caractéristiques générales de la langue : type de langue (langue isolante, agglutinante…) ; ordre des mots ; traits dominants de la phonologie (présence de tons ou non, oppositions de voyelles brèves / longues, consonnes simples / géminées, types de syllabes, etc) ; généralités sur la morphologie (caractéristiques générales du système nominal et du système verbal).

Dialectologie

Indiquer les principales variantes dialectales et leur répartition géographique.

Statut

Statut sociolinguistique : usages, fonctions.

Graphies

Les différentes graphies utilisées, anciennes et actuelles. Leur mise en place.

Bibliographie

Indiquer les principales références ; présentation :

a) ouvrage: NOM Prénom_de_l’auteur_en_entier, Année, Titre de l’ouvrage, tomaison/volume, Lieu d’édition, Éditeur, pagination.

b) article de revue : NOM Prénom_de_l’auteur_en_entier, Année, « Titre de l’article » in Titre périodique, tomaison/numéro,

c) article dans un ouvrage : NOM_Prénom_de_l’auteur_en_entier, Année, « Titre de l’article » in Prénom_de_l’auteur_en_entier NOM_DE_L’AUTEUR, Titre de l’ouvrage, tomaison/volume, Lieu d’édition, Éditeur, pagination_de_l’article_dans_l’ouvrage.

Prénom_Nom_de_l’auteur

 


 

 

 

ellaf-01-presentation-langue

 

Téléchargement

Ouvrages à paraître

 

À paraître

 

En kinyarwanda

Jean Chrysostome Nkejabahizi

Dore igisubizo [Voici la réponse]

(théâtre)

 

En somali

Fatouma Mahamoud

Heeso caruureed [Berceuses]

 

En peul

Aamadu Soh

Banel [prénom féminin]

(roman)

 

Présentation d’ELLAF éditions

 

Une édition consacrée aux littératures en langues africaines

 

 

ELLAF Éditions publie en format livre numérique et livre papier des textes de littérature orale ou écrite dans les langues présentes sur le site de La bibliothèque numérique des littératures en langues africaines. Pour une langue qui ne figure pas encore sur le site, voir Pages d’accueil, « Contribuer à ELLAF ». Les manuscrits sont expertisés par le Comité scientifique et le Comité de lecture qui décident de leur publication.

Pour nous contacter : ellaf@inalco.fr.

Écriture littéraire

Types de texte reçus :

      • roman
      • recueil de nouvelles
      • recueil de contes (écrits)
      • recueil de poèmes
      • pièce de théâtre
      • récit de vie
      • littérature enfantine (avec illustrations).

Le manuscrit est accompagné :

      • d’une présentation de l’auteur (une dizaine de lignes)
      • et d’un résumé détaillé ou d’un descriptif (environ un dixième du texte) permettant d’en appréhender le contenu.

Littérature orale

Les manuscrits sont des recueils de textes oraux enregistrés et transcrits, avec autorisation de publication. Les textes sont accompagnés d’une introduction qui les situe et qui décrit la méthode de collecte et de transcription. Accompagner le manuscrit d’une présentation de l’éditeur scientifique (une dizaine de lignes) et, de même que pour l’écriture littéraire, d’un résumé détaillé ou d’un descriptif représentant environ un dixième du texte.

Plusieurs types de textes sont reçus ; à titre indicatif :

Genres longs

      • recueil de textes (épopées, contes, légendes, mythes)
      • récit de vie

Genres brefs

      • recueil de proverbes et assimilés
      • recueil de devinettes

Chansons

      • recueil de berceuses
      • recueil de chansons

Les proverbes et les devinettes sont traduits et classés par ordre alphabétique du premier terme lexical pertinent dans la langue (nom, verbe, adjectif ou adverbe). Par exemple, les deux proverbes peuls suivants seront classés au verbe aawde « semer » :

aawde semer

Kala ko neɗɗo aawi, ɗuum fuɗata.

Quel que soit ce que l’on sème, c’est cela qui germe.

Mo aawi henndu sonya bempeƴƴe.

Qui a semé le vent récolte des vagues.

Pour chaque proverbe, indiquer la situation d’énonciation : à qui s’adresse le proverbe, dans quel contexte et à quel sujet le dit-on ? Expliquer les termes rares ou d’un usage particulier.

Mboɗdi / Serpent

 

 

Mots-clés: peul, pulaar Fuuta Tooro, pular Fuuta Jaloo — littérature enfantine, imagier, animaux sauvages, serpent — blasons.
Auteurs: Bénédicte CHAINE-SIDIBE, Aliw MOHAMMADU, Mammadu Abdul SEK
Image: Étienne SOUPPART
Son: Pierre AMIAND
Descriptif: Texte d’un imagier inspiré d’un genre oral peul, jobbitooje « blasons » (Cameroun). Oralisé après publication par l’association Timtimol.
Référence: Bénédicte CHAINE-SIDIBE, Aliw MOHAMMADU, Mammadu Abdul SEK, Kulle ladde [Animaux de la brousse — Illustrations d’Étienne SOUPPART], Paris, Timtimol, 2009, 26 p. [Prix Kadima 2008].

 

 

 

Version Foûta Tôro

Ko miin woni Mboɗdi. Tooke am ina mbara. Nguru ɓanndu am ina hufoo. Nguurmi ko diwooji, doombi e paaɓi. Yimɓe cuusaa sowtude innde am. Aɓe coowira mi mbaroodi leydi, walla baajol leydi, walla daasotoongal. — p. 26


Je suis Serpent. Mon venin tue. Ma peau mue. Je me nourris d’insectes, de rats et de grenouilles. Les gens n’osent pas m’appeler par mon nom. C’est pourquoi ils me donnent les surnoms de « ueur de la terre » ou de « rampeur ».


I am Snake. My venom is deadly. My skin sloughs. I feed on insects, and rats and frogs. People dare not call me by my name. Therefore they nickname me “the killer of the earth” or “the crawler”.

 

 

Lecture normale

 

Lecture didactique

 

Version Foûta Djallon

Ko min woni Mboɗdi. Tooke am hino wara. Gurii ɓanndu am hino rusoo. Wuurumi ko koowo, doomi e toti. Yimɓe suusaa innutude lam, hiɓe wi’a-mmi mbaroodi leydi, walla baajol leydi, walla daasotoongal.  — Tijjaani Maalun Bari

 

 

Kumbaarewal / Grue couronnée

 

 

Mots-clés: peul, pulaar Fuuta Tooro, pular Fuuta Jaloo — littérature enfantine, imagier, animaux sauvages, grue couronnée  — blasons.
Auteurs: Bénédicte CHAINE-SIDIBE, Aliw MOHAMMADU, Mammadu Abdul SEK
Image: Étienne SOUPPART
Son: Pierre AMIAND
Descriptif: Texte d’un imagier inspiré d’un genre oral peul, jobbitooje « blasons » (Cameroun). Oralisé après publication par l’association Timtimol.
Référence: Bénédicte CHAINE-SIDIBE, Aliw MOHAMMADU, Mammadu Abdul SEK, Kulle ladde [Animaux de la brousse — Illustrations d’Étienne SOUPPART], Paris, Timtimol, 2009, 26 p. [Prix Kadima 2008].

 

 

Version Foûta Tôro

Miin Kumbaarewal, mbaami ko no ɓinngel mooroowo nii. To njiiɗaa kam fof, sukundu am nduu ina firi, kono mi mooraaka. Sukaaɓe ina njima mi, ina mbi’a:
Kumbaare ! Kumbaare !
Kumbaare sanycii mooraaki ! (p. 25)

 

Moi, Grue couronnée, je suis comme la fille de la tresseuse. Partout où tu me vois, ma chevelure est défaite, et jamais tressée. Les enfants me chantent, ils disent:
Koumbâré ! Koumbâré !
Koumbâré est détressée n’est pas tressée !…

 

I, Crowned Crane, I am like the hair-dresser’s daughter. Wherever you can see me, my hair is undone, never plaited. So, children sing at me:
Kumbaare! Kumbaare!
Kumbaare’s hair is untidy and not plaited!…

 

 

Lecture normale

 

Lecture didactique

 

Version Foûta Djallon

Min Kummbaarewal, miɗo wa’i no ɓinngel mooroowo. Ka yi’uɗaa mi woo, sukundu am ndun no sanycii, kono mi mooraaki. Sukaaɓe no yimana-mmi, ɓe wi’a :
Kummbaare ! Kumbaare !
Kummbaare sanycii mooraaki !…

— Tijjaani Maalun Bari

 

 

Doobal / Outarde

 

 

Mots-clés: peul, pulaar Fuuta Tooro, pular Fuuta Jaloo — littérature enfantine, imagier, animaux sauvages, outarde — blasons.
Auteurs: Bénédicte CHAINE-SIDIBE, Aliw MOHAMMADU, Mammadu Abdul SEK
Image: Étienne SOUPPART
Son: Pierre AMIAND
Descriptif: Texte d’un imagier inspiré d’un genre oral peul, jobbitooje « blasons » (Cameroun). Oralisé après publication par l’association Timtimol.
Référence: Bénédicte CHAINE-SIDIBE, Aliw MOHAMMADU, Mammadu Abdul SEK, Kulle ladde [Animaux de la brousse — Illustrations d’Étienne SOUPPART], Paris, Timtimol, 2009, 26 p. [Prix Kadima 2008].

 

 

 

 

Version Foûta Tôro

Innde am ko Doobal. Mi ɓurii jaawngal, mi yottaaki ndaw. Miɗo diwa, miɗo doga. Sigeeji am ko goobuuji keewɗi. Waanyooɓe njiɗi fof ko teewu am. — p. 24


Mon nom est Outarde. Je dépasse la pintade en taille, je n’arrive pas à la hauteur de l’autruche. Je vole et je cours. Mes plumes ont plusieurs couleurs. Les chasseurs adorent ma chair.


My name is Bustard. I am higher than a guinea-fowl, and I am much shorter than an ostrich. I can fly and run. My feathers are multicoloured. Hunters love eating my flesh.

 

 

Lecture normale

 

Lecture didactique

 

Version Foûta Djallon

Innde am ko Doobal. Mi ɓurii jaawngal, mi yottaaki ndawwal. Miɗo wiira, miɗo doga. Leeɓi am no waɗI nooneeji-nooneeji. Waanyooɓe ɓen no yiɗi teewu am fota.  — Tijjaani Maalun Bari

 

 

 

Jaawngal / Pintade

 

 

Mots-clés: peul, pulaar Fuuta Tooro, pular Fuuta Jaloo — littérature enfantine, imagier, animaux sauvages, pintade — blasons.
Auteurs: Bénédicte CHAINE-SIDIBE, Aliw MOHAMMADU, Mammadu Abdul SEK
Image: Étienne SOUPPART
Son: Pierre AMIAND
Descriptif: Texte d’un imagier inspiré d’un genre oral peul, jobbitooje « blasons » (Cameroun). Oralisé après publication par l’association Timtimol.
Référence: Bénédicte CHAINE-SIDIBE, Aliw MOHAMMADU, Mammadu Abdul SEK, Kulle ladde [Animaux de la brousse — Illustrations d’Étienne SOUPPART], Paris, Timtimol, 2009, 26 p. [Prix Kadima 2008].

 

 

 

 

Version Foûta Tôro

Miin woni Jaawngal, ndiwri ladde ndi ɓanndu mum nyenyaa, nyenyiraa nyaabe-nyaabe. Miɗo sewi daande, miɗo famɗi hoore. Miɗo waawi diwde, miɗo waawi dogde. Ɗum addani mi wi’eede « jaawngal ». — p. 23


Mon nom est Outarde. Je dépasse la pintade en taille, je n’arrive pas à la hauteur de l’autruche. Je vole et je cours. Mes plumes ont plusieurs couleurs. Les chasseurs adorent ma chair.


I am Guinea-Fowl, a wild bird with feathers ornate with speckles all over. I have a delicate neck and a small head. I can fly, I can run. That is why I am called “the speedy”.

 

 

Lecture normale

 

Lecture didactique

 

Version Foûta Djallon

Min woni Jawlal, ko mi ndiwri ladde ndi ɓanndu mum nyenyaa, nyenyiraa toɓɓe-toɓɓe. Miɗo sewi daande, miɗo famɗi hoore. Miɗo waawi wiirude, miɗo waawi dogude. Ko sabu ɗum waɗi mi wi’aa « jaawngal ».  — Tijjaani Maalun Bari

 

 

Ndaw / Autruche

 

 

Mots-clés: peul, pulaar Fuuta Tooro, pular Fuuta Jaloo — littérature enfantine, imagier, animaux sauvages, autruche — blasons.
Auteurs: Bénédicte CHAINE-SIDIBE, Aliw MOHAMMADU, Mammadu Abdul SEK
Image: Étienne SOUPPART
Son: Pierre AMIAND
Descriptif: Texte d’un imagier inspiré d’un genre oral peul, jobbitooje « blasons » (Cameroun). Oralisé après publication par l’association Timtimol.
Référence: Bénédicte CHAINE-SIDIBE, Aliw MOHAMMADU, Mammadu Abdul SEK, Kulle ladde [Animaux de la brousse — Illustrations d’Étienne SOUPPART], Paris, Timtimol, 2009, 26 p. [Prix Kadima 2008].

 

 

 

 

Version Foûta Tôro

Ndiwri fof, miin Ndaw ɓuri mawnude, ɓuri toowde, ɓuri juutde daande. Miɗo jogii bibje, kono mi waawaa diwde, miɗo waawi dogde no feewi. Miɗo yooɗi sigeeji. Yimɓe fof ina njiɗi ɗi no feewi. p. 22


De tous les oiseaux, moi Autruche, je suis la plus grande, la plus haute sur pattes et j’ai le cou le plus long. J’ai des ailes, pourtant je ne sais pas voler, mais je suis capable de courir très vite. J’ai de belles plumes. Tout le monde les convoite.


I Ostrich, I am the tallest of all birds, long-legged and long-necked. I have wings, yet I cannot fly, but I am abble to run very fast. My feathers are gorgeous. Everybody covets them.

 

 

Lecture normale

 

Lecture didactique

 

Version Foûta Djallon

Ndiwri fow, ko min Ndawwal ɓuri njanɗude, ɓuri toowude, ɓuri juutude daande. Miɗo jogii gabatti, kono mi waawaa wiirude, miɗo waawi dogude fota. Miɗo labaa leeɓi. Yimɓe fow ene yiɗi ɗi moƴƴa.  — Tijjaani Maalun Bari