Anu Ebu Nwa / La viande seule ne fait pas grandir l’enfant

Print Friendly, PDF & Email
Notice du corpus
  Langue :
  Catégorie(s) : Corpus, Igbo
  Mode d’énonciation : Ecrit   Mots-clés : auteur, fiction, personnage, roman, récit, texte, école, éducation
  Par :
  Contributeurs :
  • Françoise UGOCHUKWU (Rédacteur de la notice, Traducteur)
  •  Description :

    The Potter’s Wheel [Le tour du potier] / Anu ebu Nwa [la viande seule ne fait pas grandir l’enfant] Le roman se situe dans le village d’Umuchukwu, en pays igbo, pendant la seconde guerre mondiale. Le personnage central est un jeune garçon, Obu, seul garçon d’une famille qui comprend six autres filles, dont cinq plus âgées que lui. Sa mère l’adore : du fait qu’elle était longtemps restée sans garçon, la famille de son mari menaçait de forcer celui-ci à prendre une seconde épouse, et cette naissance a donc sécurisé la place de la mère d’Obu au sein de la famille. Le père d’Obu, commerçant en textiles, envoie le garçonnet en service chez un couple sans enfants, Zachée Kanu, maître d’école, et sa femme Deborah, qui vivent à Aka, un village à une centaine de km d’Umuchukwu. Obu y rejoint d’autres jeunes : Monday (19 ans), Ada (16 ans), Silence (14 ans), Moses, Mary, et Bright. Certains de ces jeunes sont de la famille du maître d’école. La vie chez le maître, dont le détail occupe la plus grande partie du roman, n’est pas de tout repos : les jeunes y sont soumis à un régime draconien et sont souvent maltraités, mais en un an, Obu s’y transforme complètement et, à son retour chez ses parents pour la Noël, son comportement fait l’admiration. Il tente de persuader son père de le garder, mais son père insiste pour qu’Obu retourne chez le maître. On retrouve dans ce texte l’alternance codique igbo-anglais, déjà répandue au Nigeria dans les années 1970, et de nombreuses références aux coutumes et croyances traditionnelles.

      Sources :

    Chukwuemeka IKE, Anu Ebu Nwa, Ibadan, University Press (1999), 194p.

      Couverture spatio-temporelle :

    Le village d’Umuchukwu, anciennement Nkerehi, est situé dans l’Etat d’Anambra (Nigeria). Il a changé de nom en 2008 pour des raisons religieuses.
    La pratique du confiage, au centre du roman, très fréquente autrefois et encore courante aujourd’hui, consiste à confier l‘éducation de ses enfants à une personne de la parenté considérée comme mieux placée pour les élever. Ces parents sont le plus souvent des enseignants qui assurent aux enfants une bonne éducation et un soutien scolaire journalier, ou de riches commerçants qui prennent ces enfants comme apprentis et assurent leur formation.
    Le thème du roman l’apparente aux nombreux romans nigérians/igbo traitant de l’école.

      Droits : Les droits exclusifs de propriété intellectuelle sur cette œuvre appartiennent à New Africa Publishers. Toute exploitation de cette œuvre est soumise à son autorisation.
      Rédaction de la notice :