Foori batama dooni – A jaadi / Chant de place de fête – Son chéri

Print Friendly, PDF & Email
Notice du corpus
  Langue :
Zarma
, Parler zarma du Zarmaganda , Parler zarma du Zarmataray , Songhai
  Catégorie(s) : Corpus, Zarma
  Mode d’énonciation : Oral   Mots-clés : amour, chant, chant de place de fête, contexte, foori batama dooni, jeunes filles, oralité, transcription, voix, énonciateur
  Par :
  Contributeurs :
  • Sandra BORNAND (Collecteur, Rédacteur de la notice, Traducteur, Transcripteur)
  •  Description :

    Ce chant est chanté sur la place publique et appartient au genre du foori batama dooni (chant de place de fête). Les jeunes filles chantent et dansent par groupe d’âge. Une chanteuse se met au centre du cercle et chante et les filles autour frappent des mains et forment le chœur, puis un membre du chœur prend la sucessession. Ce chant est chanté sur la place de fête par les jeunes filles non mariées. Les jeunes filles chantent à la fois pour flatter leur petit ami et décourager tous les garçons qui auraient l’intention de venir les courtiser. C’est une façon de leur dire de s’en aller, qu’elles ne les aiment pas. Ce chant peut être chantée par n’importe quelle fille, même si elle n’a pas de petit ami. Elle peut alors nommer un cousin ou un grand-père

      Sources :

    Non publié
    Enregistrement effectué le 22 mars 2004 dans le quartier du Golfe (Niamey)

      Couverture spatio-temporelle :

    L’enregistrement a été réalisé la nuit sur une place publique du quartier du Golfe à Niamey. Les jeunes filles viennent du Zarmaganda, plus précisément du village du Goutchi dans le canton de Loga. Elles sont à Niamey durant la saison froide pour travailler comme bonnes et envoyer de quoi manger à leurs parents restés au village. Le soir, après avoir mangé, elles se rassemblent dans ce quartier et chantent et dansent pour se distraire.

      Droits : Ce contenu est soumis aux conditions de la licence Creative Commons: CC/BY/NC/ND. droits
      Rédaction de la notice :