La femme, son mari et ses enfants

Print Friendly, PDF & Email
Notice du corpus
  Langue :
Peul
, Fulfulde
  Catégorie(s) : Corpus, Peul
  Mode d’énonciation : Oral   Mots-clés : conte, conteuse, histoire, jugement de Salomon, kiistawol, marabout, mort simulée, oralité, performance, textes peuls du Diamaré, transcription, vieux mari
  Par :
  Contributeurs :
  • Hadidja KONAÏ (Collaborateur, Collecteur)
  • Boubakary ABDOULAYE (Traducteur, Transcripteur)
  • Henry TOURNEUX (Collecteur, Preneur d'images, Preneur de son, Rédacteur de la notice, Rédacteur des annotations, Traducteur, Transcripteur)
  •  Description :

    Une femme a trois enfants. Son mari est un vieux marabout (mallumjo). Le vieux mari ne sort jamais, les enfants s’en vont quémander leur nourriture. Une vieille femme rend visite à la femme. La vieille dit à la femme qu’il y a un jeune homme amoureux d’elle, il ne faut pas qu’elle perde son temps avec le vieux mari. Comment faire ? demande la femme à la vieille. La vieille lui dit de mentir et de prétendre qu’elle a mal à la tête et de faire la morte. Après son enterrement, la vieille la récupérera et elle épousera le jeune homme. Chose dite, chose faite. Le vieux mari déménage dans un autre village. Le village est justement celui où sa femme vit, mariée au jeune homme. Un jour, un des enfants va quémander de la nourriture chez sa mère mariée au jeune homme. La mère donne pour eux une bonne boule accompagnée de sauce. L’enfant va dire à son père qu’il a vu sa mère. Le père ne le croit pas, il bat l’enfant et lui met une amulette au cou pour le guérir de la folie : comment peut-il voir les morts. Le deuxième enfant subit le même sort. Le troisième convainc le père. Le vieux mari va chez le roi et explique ce qui se passe. On appelle le jeune homme et sa femme. La femme nie les faits. Le roi demande à tout le monde de revenir le lendemain. Le roi achète des béliers. Tout le monde est là. Le roi demande d’égorger les enfants, la femme accepte le verdict. On attrape un premier enfant, on l’emmène dans la case, on égorge un bélier à la place de l’enfant. On sort le couteau taché de sang. On attrape le deuxième enfant, pour lui faire subir le même sort, la femme se met à pleurer. Elle reconnaît ses enfants et son vieux mari. La femme relate ce qui s’est passé dès le début. On demande à la femme de rejoindre son vieux mari et ses enfants, on enferme le jeune homme et la vieille femme en prison pour dix ans.

      Sources :

    Enregistrement inédit

      Couverture spatio-temporelle :

    17/02/2012 Wuro Iisa (Ɓogo) Cameroun

      Droits : Ce contenu est soumis aux conditions de la licence Creative Commons: CC/BY/NC/ND. droits
      Rédaction de la notice :