Lobna Mestaoui : « Ahmadou Kourouma et la réactualisation du patrimoine oral : Réécritures et Subversion des codes »

Print Friendly, PDF & Email
Notice du corpus
  Langue :
Mandingue
, Malinké
  Catégorie(s) : Discours canoniques, Séminaires
  Mode d’énonciation : Oral   Mots-clés : Kourouma, auteur, discours canoniques dans leurs modalités linguistiques, mythe, narrateur, oralité, personnage, proverbe, roman, récit, récit de chasse, texte
  Par :
  Contributeurs :
  • Sandra BORNAND (Coordinateur, Rédacteur de la notice)
  • Cultures, langues, textes (CLT- UPS2259) (Preneur d'images, Preneur de son)
  •  Description :

    Dès son premier opus Les Soleils des indépendances, Kourouma opte pour une visibilité de la culture malinkée dans ses écrits. Une présence qui se décline en hybridation linguistique, intégration au sein du récit romanesque de variantes de récits de chasse, de mythes de fondation et de proverbes qui s’inspirent fortement des discours oraux de son aire culturelle, le Mandingue. La virtuosité de l’auteur réside dans son aptitude à faire du récit de chasse traditionnel et de la figure du chasseur le fil d’Ariane de son œuvre et le tremplin esthétique et littéraire pour dire la modernité africaine. En attendant le vote des bêtes sauvages matérialise par excellence cette transmutation des codes oraux coulés dans le moule du roman à l’occidentale. J’analyserai à travers les trois premiers romans de Kourouma cette réactualisation des récits oraux, ses modalités et la subversion des codes.

      Sources :

    Vidéo de la dix-septième séance du séminaire du LLACAN "Discours canoniques dans leurs modalités linguistiques"

      Couverture spatio-temporelle :

    7 avril 2016, Villejuif, LLACAN

      Droits : Ce contenu est soumis aux conditions de la licence Creative Commons: CC/BY/NC/ND. droits
      Rédaction de la notice :