wàntò ʔín fìò yérè / Comment les femmes apprirent à préparer la viande pourrie

Print Friendly, PDF & Email
Notice du corpus
  Langue :
Gbaya
, Parler ɓodoe
  Catégorie(s) : Corpus, Gbaya
  Mode d’énonciation : Oral   Mots-clés : Wanto, conte
  Par :
  Contributeurs :
  • Paulette ROULON-DOKO (Collecteur, Editeur, Preneur de son, Rédacteur de la notice, Traducteur, Transcripteur)
  • Arone SINGA (Illustrateur)
  •  Description :

    En labourant son champ, Wanto trouve un buffle mort. Ravi de sa trouvaille il danse autour. Sa femme envoie son enfant lui apporter la boule pour voir ce qu’il fait et découvre qu’il a laissé la viande pourrir. Pour se faire pardonner, Wanto apprend aux femmes à faire bouillir la viande pourrie afin de la rendre comestible.

      Sources :

    Archives personnelles de Paulette Roulon-Doko
    Roulon, Paulette, 1977, Wanto et l'origine des choses..., contes d'origine et autres contes gbaya kara, Collection Fleuve et flamme bilingue, CILF-EDICEF, Paris, 142 p., 9 illustrations et page de couverture.

      Couverture spatio-temporelle :

    1970, Nord-ouest de la RCA, Sous préfecture de la Nana-Mambéré, commune rurale de Bingué, village de Ndongué zu kombo ou Ndongué ɓongowen

      Droits : Ce contenu est soumis aux conditions de la licence Creative Commons: CC/BY/NC/ND.
      Rédaction de la notice :