Translittération

 

La translittération consiste à substituer l’écriture d’un texte dans un alphabet donné par celle dans un autre alphabet, sans aucune intervention dans le texte.
Elle concerne aussi bien les textes oraux transcrits que les textes écrits. Dans les littératures en langues africaines, cette opération est souvent nécessaire pour une meilleure accessibilité des textes à un public non familiarisé avec des alphabets spécifiques.
Ainsi, les manuscrits écrits ou transcrits en ajami sont couramment translittérés en alphabet latin. Dans une édition scientifique, on présentera dans ce cas les deux versions en vis-à-vis, accompagnées de la traduction.
On peut citer comme autres exemples l’alphabet amharique, ou le nko, écriture plus récente adoptée pour écrire les langues mandingues.

Ursula Baumgardt